SOUTENANCES DE THESE

Ces pages vous présentent les thèses soutenues par les doctorants de la Faculté de Sciences et Technologies.

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Monsieur Sébastien ALBERT
Lundi 14 décembre 2020
à 13 heures
en amphithéâtre 300 (Tampon)
et
en visioconférence via ce lien :
https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/89772138422

ID de réunion : 897 7213 8422

Monsieur Sébastien ALBERT a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie, intitulée " Rupture des interactions mutualistes plantes à fruits charnus-vertébrés frugivores, et conséquences sur la régénération des forêts tropicales dans les Mascareignes ", sous la direction de Monsieur Dominique STRASBERG.

Composition du jury :

  • Monsieur Christophe THEBAUD, Professeur, Université Paul Sabatier - Toulouse III
  • Madame Laurence DESPRES, Professeure, Université Grenoble Alpes
  • Monsieur Dominique STRASBERG, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Bernard REYNAUD, Professeur, Université de La Réunion

Résumé :

Les forêts tropicales sont largement dominées par les plantes à fruits charnus dont la dispersion est assurée par les vertébrés frugivores. L'effondrement global des grands vertébrés interroge donc quant à la résilience de ces écosystèmes, en particulier dans les îles qui concentrent l’essentiel des extinctions documentées. Les Mascareignes offrent un remarquable système d'études des ruptures d'interactions de frugivorie car la faune d'origine, pléthorique jusqu'à la colonisation humaine au 17ème siècle et aujourd'hui largement éteinte, est bien connue tout comme sa flore diversifiée qui compte parmi les plus menacées. La Réunion abrite encore des forêts indigènes le long de puissants gradients environnementaux et un volcanisme actif offrant l'opportunité d'explorer sur le long terme les conséquences de la défaunation. De plus, les niveaux variables d'extinction de vertébrés frugivores entre La Réunion (pour le principal frugivore relictuel, masse bulbul = 55 g) et Maurice (masse roussette = 450 g), permettent d'utiliser ces îles comme pseudo-réplicats pour tester diverses hypothèses. Dans cette thèse, nous montrons que (1) les proportions de plantes à fruits charnus chutent avec l'altitude dans les communautés de ligneux à La Réunion ; la destruction précoce des habitats riches en plantes à (gros) fruits charnus a probablement accéléré l'extinction des frugivores à La Réunion par rapport à Maurice qui a tardivement conservé de vastes habitats favorables ; (2) la disparition des frugivores a profondément altéré la capacité des forêts de basse altitude à se rebâtir sur l'ensemble des coulées de lave historiques du Piton de la Fournaise ; sur une coulée historique, la pluie de graines et le recrutement des plantules sont très appauvris en taxa indigènes et largement dominés par les plantes exotiques envahissantes, mais les arbres indigènes à grosses graines peuvent s’établir si la fonction de dispersion est expérimentalement restaurée ; (3) dans les forêts anciennes de l’archipel, le meilleur recrutement de nombreuses espèces ligneuses indigènes à Brise Fer (Maurice) en comparaison avec Mare Longue (La Réunion) provient probablement de la dispersion beaucoup plus efficace assurée par la roussette de Maurice. Nos résultats inquiétants montrent l'urgence de protéger les frugivores indigènes où ils existent encore et de favoriser leur retour quand ils ont disparu. Parallèlement, des semis à large échelle devraient être envisagés dans les aires protégées où le maintien voire le retour de la dynamique forestière indigène sont impératifs.

Thèse de doctorat en Mathématiques

Madame Nathalie DAVAL-GIGANDET
Vendredi 11 décembre 2020
à 15 heures (heure de La Réunion)
en amphithéâtre Charpak
et
et en visioconférence via ce lien :
https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/81627905841?pwd=N0tXVEliQityV04zZ25kbFUwcDVuZz09 

ID de réunion : 816 2790 5841
Code secret : 636685

Madame Nathalie DAVAL-GIGANDET a soutenu sa thèse de doctorat en Mathématiques, intitulée " Les archives nomographiques l'ENPC : un nouveau regard sur Maurice d'Ocagne et l'histoire de la nomographie ", sous la direction de Monsieur Dominique TOURNES.

Composition du jury :

  • Monsieur Dominique TOURNÈS, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Konstantinos CHATZIS, Chargé de recherches HDR, IFSTTAR et LATTS, École des Ponts ParisTech
  • Monsieur Philippe NABONNAND, Professeur, Université de Lorraine
  • Monsieur Christian DELHOMME, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Marianne MORILLON, Professeure., Université de La Réunion
  • Monsieur Loïc PETITGIRARD, Maître de Conférences HDR, Conservatoire national des arts et métiers, Paris
  • Madame Rossana TAZZIOLI, Professeure, Université de Lille

Résumé :

La nomographie est une branche des mathématiques appliquées née vers la fin du 19e siècle qui a pour objet la théorie et les méthodes de construction de graphiques cotés qui permettent, par simple lecture, d’effectuer des calculs numériques rapidement. Les archives nomographiques déposées à l’École nationale des ponts et chaussées (ENPC) par Maurice d’Ocagne à sa retraite en 1927 et retrouvées il y a une dizaine d’années, permettent un regard nouveau sur cet ingénieur et sur l’histoire de la nomographie en général.

L’objet de cette thèse est donc, au travers des documents de ces archives (articles récoltés, nomogrammes édités et lettres reçues), d’effectuer une étude historique et sociale de la nomographie, et plus particulièrement du rôle de d’Ocagne, considéré comme le père de la discipline. En complément, nous apporterons quelques éléments nouveaux à la biographie de ce dernier.

Soutenance de thèse de doctorat en Biotechnologie - Agroalimentaire

Madame Mélissa TAN
le lundi 7 décembre 2020
à 16 heures
en visioconférence via ce lien :

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/89226161934?pwd=ZnlyVHVTUW9XVkRLY2xhU3laeU9FQT09

ID de réunion :  892 2616 1934
Code secret :   48162

Madame Mélissa TAN a soutenu sa thèse de doctorat en Biotechnologie - Agroalimentaire, intitulée "Caractérisation et valorisation de la production d’arômes par la levure non-conventionnelle Saprochaete suaveolens : analyse métabolique de souches sauvages et mutantes et application biotechnologique dans le domaine brassicole", sous la direction de Monsieur Thomas PETIT.

Composition du jury :

  • Madame Elisabeth GIRBAL NEUHAUSSER, Professeur, LBAE, Auch
  • Madame Gemma BELTRAN CASELLAS, Professeur, Universidad Rovira I Virgili, Espagne
  • Monsieur Thierry REGNIER, Professeur, Tshwane University of Technology, Afrique du Sud
  • Monsieur Yanis CARO, MCF-HDR, ChemBioPro, Université de la Réunion, France
  • Monsieur Alain SHUM CHEONG SING, MCF-HDR, ChemBioPro, Université de la Réunion, France
  • Monsieur Jean-Marie FRANCOIS, Professeur, Toulouse Biotechnology Institute, Toulouse,
  • Monsieur Thomas PETIT, Professeur, ChemBioPro, Université de la Réunion, France

Résumé :

La grande diversité des composés d’arômes naturels produits par les levures est aujourd’hui décrite comme une option particulièrement intéressante du fait des métabolismes variés présents chez ces microorganismes et leur capacité à produire un large panel de composés organiques volatils (COVs). Parmi les levures non-Saccharomyces citées dans la littérature, la levure Saprochaete suaveolens (anciennement connue sous le nom de Geotrichum fragrans) se distingue des autres levures aromatiques pour sa haute productivité en COVs tant du point de vue qualitatif que quantitatif. S. suaveolens est notamment très prometteuse pour sa production en esters α-insaturés à haute valeur ajoutée, qui sont rarement retrouvés dans les bouquets aromatiques des souches levuriennes à l’instar du tiglate d’éthyle, et produits industriellement par voie synthétique pour le marché des arômes. Le métabolisme aromatique de S. suaveolens peut ainsi être perçu comme un modèle pour la production de COVs par les levures. Cette étude avait pour objectif de mieux caractériser et de valoriser la production d’arômes par une souche sauvage de S. suaveolens à l’aide de trois approches. La première approche est basée sur l’utilisation des connaissances du métabolisme aromatique de S. suaveolens pour développer une méthode de criblage permettant de sélectionner des souches de levure sauvages productrices de COVs, notamment sous forme d’esters α-insaturés. La seconde approche a consisté à optimiser la production d’arômes chez S. suaveolens en générant et en sélectionnant des mutants
surproduisant des esters insaturés par mutagénèse UV. La dernière approche a permis d’évaluer le pouvoir aromatisant de la levure S. suaveolens en condition de fermentation brassicole. Globalement, les résultats de ces travaux ont montré que notre modèle basé sur le métabolisme de S. suaveolens a permis d’isoler de nouvelles souches de levures productrices d’esters α-insaturés à partir d’échantillons prélevés sur les déjections d’animaux sauvages en Afrique du Sud. Par ailleurs, l’approche mutagénique a permis de démontrer la possibilité d’améliorer très significativement la production de COVs chez S. suaveolens grâce à l’inactivation de l’une des enzymes clés de son métabolisme aromatique, à savoir l’enoyl-CoA hydratase. Enfin, des essais de fabrication de bière ont clairement montré que la levure S. suaveolens possède un pouvoir aromatisant particulièrement appréciable dans le cadre de fermentations mixtes de moûts réalisées en condition industrielle en présence de la levure Saccharomyces cerevisiae.

Mots clés :

Arômes naturels ; Saprochaete suaveolens ; levure non-Saccharomyces ; fèces d’animaux sauvages ; mutagenèse UV ; bière ; fermentation-mixte

 

 

Soutenance de thèse de doctorat en Physique de l'atmosphère

Monsieur Damien HERON
le 27 novembre 2020
à 13 heures
à l'OSU-R
et
en visioconférence :
https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/84843955050?pwd=VlZxdkNuQmNYdXRTNE5KdUhLZWpsdz09 

ID de réunion : 848 4395 5050
Code secret : 144669

Monsieur Damien HERON a soutenu publiquement sa thèse de doctorat en Physique de l'atmosphère, intitulée "Effet de la convection sur le contenu en vapeur d’eau de la région de la haute troposphère-basse stratosphère tropicale au-dessus de l’Océan Indien", sous la direction de Monsieur Jean-Pierre CAMMAS.

Composition du jury :

  • Madame Céline MARI, Directrice de recherches, Observatoire Midi-Pyrénées Toulouse
  • Monsieur Emmanuel RIVIERE, Maître de conférences HDR, Université de Reims
  • Madame Virginie MARECAL, Directrice de recherches, Météo-France/CNRS Toulouse
  • Monsieur Jérôme BRIOUDE, Maître de conférences HDR, Université de La Réunion
  • Madame Stéphanie EVAN, Chercheuse CNRS, Université de La Réunion
  • Monsieur Jean-Pierre CAMMAS, Directeur de recherche, Université de La Réunion

Résumé :

La couche de la tropopause tropicale (TTL, pour Tropical Tropopause Layer), entre 14 et 20 km d’altitude, joue un rôle clé dans la circulation générale puisqu’elle est le lieu d’entrée des masses d’air troposphériques dans la stratosphère (Holton et al., 1995). En raison de la condensation de la vapeur d’eau au niveau du minimum de température de la tropopause tropicale, l’air stratosphérique présente un très faible contenu en vapeur d’eau. Les modèles climatiques prédisent une augmentation de la concentration de vapeur d’eau dans la région de la TTL qui contribuerait à un réchauffement additionnel de 10% en surface (Dessler et al., 2013). Les modèles ont beaucoup de difficultés à modéliser les variations de vapeur d’eau dans la TTL à cause, entre autres, d’une mauvaise représentation de la convection tropicale qui contrôle en bonne partie le transport vertical de vapeur d’eau vers la TTL. 

La compréhension des effets de la convection tropicale profonde sur le contenu en vapeur d’eau et en ozone de la haute troposphère est approfondie dans cette thèse. Des mesures radiosondages (sondes SHADOZ et Météomodem-M10) entre 2013 et 2016 lâchés depuis l’île de la Réunion montrent qu’environ 20% des profils en été austral de l’île de La Réunion ont une signature distincte de détrainement convectif en haute troposphère (10-13 km). Les rétrotrajectoires du modèle lagrangien FLEXPART calculées pour les masses d’air marquées par la convection (fortes humidité et faible ozone) montrent que le nord de Madagascar et du canal du Mozambique joue un rôle prédominant dans l’humidification de la haute troposphère au dessus de l’île de la Réunion.

 Le sud-ouest de l’océan Indien, qui a une moyenne proche de 9 cyclones tropicaux par an, est le troisième bassin le plus actif du globe mais demeure sous observé/étudié. Dans cette thèse, le rôle des cyclones tropicaux sur l’humidification de la TTL au-dessus de l’océan Indien est mis en évidence. Des simulations méso-échelle à 2 km de résolution du cyclone Enawo (2017) réalisées avec le modèle Meso-NH ont montré qu’un cyclone tropical pouvait humidifier la basse stratosphère (17-19 km) de 45% (de 3,3 à 4,8 ppmv) sur un rayon de 500 km. L’étude se focalise en particulier sur une intrusion massive de vapeur d’eau lors de la formation de l'œil du cyclone. Le processus principal menant à l’humidification de la TTL vient de la sublimation de la glace injectée directement en TTL par le cyclone.

 

Soutenance thèse de doctorat en Mathématiques-Informatique

Monsieur Alexandre MANSARD
Mardi 24 novembre 2020
à 14 heures (Heure Réunion)
A l'amphithéâtre Commerson (Moufia)
et
en visioconférence via ce lien :

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/85221035164?pwd=ZWFDMGJUVWVrUVFUVHV2MVk5eTFhQT09

ID de réunion : 852 2103 5164
Code secret : 359526

Monsieur Alexandre MANSARD a soutenu sa thèse de doctorat en Mathématiques-Informatique, intitulée "Automates infinis et traces de Mazurkiewicz", sous la direction de Monsieur Christian DELHOMMÉ et M. Didier CAUCAL

Composition du jury :

  • Monsieur Christian DELHOMMÉ, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Didier CAUCAL, Directeur de recherches, CNRS Université Gustave Eiffel
  • Monsieur Volker DIEKERT, Professeur, Universität Stuttgart
  • Monsieur Kamal LODAYA, Professeur, Indian Institute of Science
  • Monsieur Victor CHEPOI, Professeur,  Aix-Marseille Université
  • Madame Marianne MORILLON, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Chloé RISPAL, Maître de conférences, Université Gustave Eiffel
  • Madame Sophie TISON, Professeur, Université de Lille 1

Résumé :

Nous introduisons la notion de régularité par niveaux pour des langages de traces de Mazurkiewicz et nous considérons des systèmes reconnaissables de réécriture de traces, à contextes réguliers par niveaux (RTL). Nous prouvons qu’un automate dont le graphe sous-jacent est le graphe de réécriture d’un système RTL et dont les ensembles de sommets initiaux et finaux sont réguliers par niveaux (automate RTL), est mot-automatique. En particulier, la théorie du premier ordre d’un automate RTL est décidable. Ensuite, nous prouvons que, enrichi de la relation d’accessibilité, un automate dont le graphe sous-jacent est déplié concurrent d’un graphe fini concurrent et dont les ensembles de sommets initiaux et finaux sont réguliers par niveaux, est RTL. En particulier, la théorie du premier ordre avec accessibilité d’un tel automate est décidable. Par ailleurs, il est bien connu que la théorie du premier ordre avec accessibilité du graphe de réécriture suffixe d’un système de réécriture de termes clos (graphe GTR) est décidable. Nous mettons en évidence divers dépliés concurrents de graphes finis concurrents qui ne sont pas des graphes GTR. L’arbre du quart de la grille infinie est un exemple de tel déplié. La classe des dépliés concurrents des graphes finis concurrents constitue ainsi une classe de DAG mot-automatiques, dont la théorie du premier ordre avec accessibilité est décidable et qui contient des graphes non GTR.

Nous définissons pour les automates de traces (automates dont les sommets sont des traces de Mazurkiewicz) deux opérations que sont la synchronisation par niveaux et la superposition par niveaux et nous montrons que si une famille F d’automates de traces est fermée pour ces opérations, alors pour tout automate déterministe H 2 F, les langages acceptés par les automates déterministes de F qui sont longueur-réductibles en H forment une algèbre de Boole ; la longueur d’une trace étant donnée par la longueur de sa forme normale de Foata, un automate de traces G est longueur-réductible dans un automate de traces H, s’il existe un morphisme de G dans H préservant la longueur. Ensuite, nous montrons que la classe des automates suffixes de traces à contextes réguliers par niveaux, qui n’est que l’extension aux traces de Mazurkiewicz des automates suffixes de mots, satisfait ces propriétés de fermeture. Nous appelons réseau de Petri généralisé un automate suffixe de traces sur un alphabet de dépendance pour lequel la dépendance est réduite à l’égalité. Nous montrons alors que la sous-famille des réseaux de Petri généralisés satisfait également les propriétés de fermeture ci-dessus. Cela conduit notamment à diverses algèbres de Boole de langages acceptés par des réseaux de Petri généralisés déterministes.

Soutenance thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Madame Isabel URBINA-BARETO
Jeudi 12 novembre 2020
à 11 heures (Heure Réunion)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/87346655076?pwd=Zkcyd051c2Jrdm9URllPUnJpSFlXZz09

ID de réunion : 873 4665 5076
Code secret : 994293

Madame Isabel URBINA-BARETO a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie, intitulée "Nouveaux indices quantitatifs pour le suivi des récifs coralliens issus de modélisation 3D par photogrammétrie", sous la direction de Monsieur Mehdi ADJEROUDE.

Composition du jury :

  • Monsieur Rodolphe DEVILLERS, Directeur de recherches, IRD - UMR Espace-Dev
  • Monsieur Valeriano PARRAVICINI, Maître de conférences HDR, USR CRIOBE
  • Madama Pascale CHABANET, Directrice de recherche, Institut de Recherche pour le Développement
  • Monsieur John BRUNS, Profesor Insitut of Marine Biology, University of Hawaii
  • Madame Touria BAJJOUK, Directrice de recherche, Infremer - DYNECO - LEBCO
  • Monsieur Remi GARNIER, Gérant de société, Creocean OI
  • Madame Lucie PENIN, Maître de conférences, Université de La Réunion
  • Monsieur Mehdi ADJEROUD, Directeur de recherches, Institut de Recherche pour le Développement

Résumé :

La complexité structurelle de l'habitat joue un rôle clé dans la structure, la dynamique et la capacité de résilience des communautés récifales. La situation critique des récifs coralliens plaide pour l’amélioration des méthodes de suivi, afin d’assister la mise en œuvre de mesures de conservation efficaces. Aujourd’hui, les nouvelles technologies aident les chercheurs et gestionnaires à recueillir des informations spatio-temporelles de haute précision. Parmi elles, la photogrammétrie par Structure-from- Motion (SfM) permet de créer des modèles tridimensionnels et de cartographier les zones récifales à partir de photos, afin de réaliser des suivis quantitatifs des communautés benthiques. Quatre objectifs ont structuré cette thèse : 1) définir des protocoles de photogrammétrie sous-marine pour créer des modèles 3D des colonies coralliennes et des récifs permettant de mener des analyses physiques et écologiques, 2) développer de nouveaux descripteurs quantitatifs de l'habitat récifal, 3) déterminer les liens entre ces descripteurs et les fonctions clés assurées par les assemblages de poissons associés, 4) comparer les méthodes photogrammétriques avec une méthode de suivi traditionnellement employée, le Line Intercept Transect (LIT). Au total, 120 colonies coralliennes, 24 paysages récifaux de pentes externes et deux structures artificielles (digues) ont été modélisés dans deux régions biogéographiques : la Nouvelle-Calédonie (océan Pacifique), l'île d'Europa et La Réunion (océan Indien). Deux protocoles photogrammétriques ont été mis au point, correspondant aux deux échelles d'étude : la colonie de corail (≤ 2 m3) et les paysages récifaux et digues (> 100 m2). Les analyses des modèles 3D de colonies coralliennes ont fourni des mesures 2D et 3D permettant de quantifier le volume de refuge qu’elles offrent. Des modèles linéaires de prédiction ont ensuite été développés pour estimer la capacité de refuge à l’échelle des paysages récifaux. La cartographie des paysages récifaux a permis le calcul de 22 nouveaux descripteurs de l'habitat. Parmi eux, sept ont été retenus pour leur pertinence (la complexité de la surface, la capacité et la diversité des refuges, l’abondance des colonies branchues, tabulaires et massives, et le recouvrement corallienne totale), expliquant respectivement 63 % et 70 % de la distribution des biomasses et des abondances de poissons. L’importance de ces descripteurs pour le maintien de la diversité et la biomasse des groupes de poissons assurant des fonctions clés écosystémiques (herbivorie-bioérosion, production secondaire, assimilation du plancton, prédation, broutage des polypes coralliens) a été montrée. Des comparaisons entre les outils photogrammétriques et la méthode LIT ont révélé que la méthode d’analyse surfacique sur les orthomosaïques, couplée aux modèles numérique d’élévation, est la plus efficace en termes de temps et d’information écologique. Le LIT reste la méthode la moins chronophage et la plus efficace pour les identifications taxonomiques précises. En revanche, elle est la plus limitée en terme de représentativité de l'écosystème. Dans l'ensemble, les travaux de cette thèse ont démontré la pertinence des applications de la photogrammétrie sous-marine par SfM pour les études scientifiques, la gestion et les programmes de sensibilisation des environnements récifaux. En outre, les données collectées et les analyses réalisées contribuent à établir une base de référence pour améliorer les suivis et les mesures de gestion des récifs, et s’inscrivent dans les ambitieux objectifs de conservation du 21ème siècle.

Mots-clés :

récifs coralliens, SfM-photogrammétrie, modèles 3D, complexité structurelle, descripteurs de l’habitat, méthodes de suivi.

Astract :

Habitat structural complexity plays a key role in the dynamics and resilience of coral reef communities. The critical situation of coral reef ecosystems beseeches a rapid improvement of monitoring tools to assist in the implementation of efficient conservation measures. Today, new reef assessment technologies support researchers and managers to collect information safer, faster, and with greater accuracy. Among them, photogrammetry by Structure-from-Motion (SfM) creates three-dimensional models and reef zone maps from overlapping images to conduct quantitative surveys of benthic communities. This thesis addressed four objectives: 1) define underwater photogrammetry protocols to create 3D models of coral colonies and reefscapes, in order to conduct physical and ecological assessments, 2) develop new quantitative reef habitat descriptors, 3) determine the links between these descriptors and the key functional processes ensured by associated fish assemblages, 4) compare photogrammetric methods with a traditional monitoring method, the Line Intercept Transect (LIT). Overall, 120 coral colonies, 24 reefscapes, and two artificial structures (breakwaters) were 3D modeled in two biogeographic provinces: New Caledonia (Pacific Ocean), Europa Island, and Reunion Island (Indian Ocean). Two photogrammetric protocols were defined corresponding to the study scales: the coral colony (≤ 2 m3) and the reefscapes and breakwaters (> 100 m2). Analyzing the 3D models of coral colonies provided 2D and 3D metrics to estimate their shelter volume. Predictive models were then built and fitted to estimate shelter capacity at the reefscape scale. Mapped reefscapes provided the necessary information to calculate 22 new quantitative descriptors. Among them, seven were the most complementary: surface complexity, shelter capacity, diversity of shelter - Shannon Shelter Index, the abundance of branching, massive and tabular, and total coral cover. They explained 63% and 70% of the distribution of reef fish biomass and abundance, respectively. Multifactorial analyses demonstrated the importance of these habitat descriptors in supporting five key functions of reef ecosystems that are ensured by groups of fishes (herbivory-bioerosion, secondary production, plankton assimilation, predation, and coral feeding). Comparisons between photogrammetric methods and the LIT method showed that the surface analysis on the orthomosaics is the most efficient method considering the quantity and quality of data that can be gathered and the time expenditure. The LIT method is less time- consuming and more efficient for specific taxonomic identifications, though it is the most limited method in terms of descriptors and the representativeness of the ecosystem. In addition to the four principle objectives, the 3D models and other photogrammetric outputs served as communication tools in different awareness actions.To sum up, this thesis demonstrated the relevance of underwater SfM photogrammetry applications for coral reef studies, management, and awareness actions. The collected data and their analyses also contribute to establishing a baseline for monitoring the state of reef ecosystems and their functions. In doing so, it provides new scientific information to enhance future management measures and confront the ambitious twenty-first-century conservation targets.

Keywords :

coral reefs, SfM-photogrammetry, 3D-models, structural complexity, habitat descriptors, survey methods.

Soutenance thèse de doctorat en Chimie

Madame Charifat SAID HASSANE 
Mercredi 23 septembre 2020
à 15 heures (Heure Réunion)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
 https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/88232345546?pwd=V2lWdGp4enZmUURZdWlMY3BqWDE3dz09

ID de réunion : 882 3234 5546
Code secret : 793395 

Madame Charifat SAID HASSANE a soutenu sa thèse de doctorat en Chimie, intitulée : « Valorisation chimique et biotechnologique de la biodiversité marine de l’archipel des Comores : recherche de molécules naturelles anti-âge », sous la direction de Madame Anne BIALECKI et la co-direction de Monsieur Laurent DUFOSSE.

Composition du jury :

  • Madame Anne BIALECKI, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Marie-Lise BOURGUET-KONDRACKI, Directrice de Recherches, Muséum Nationale d'Histoire Naturelle
  • Monsieur Laurent DUFOSSE, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Mireille FOUILLAUD, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  • Monsieur Olivier GROVEL, Professeur, Université de Nantes
  • Monsieur Fabien GUERIN, Maître de Conférences, Université de La Réunion 
  • Madame Evelyne OLLIVIER, Professeur, Aix Marseille Université
  • Monsieur Jamal OUAZZANI, Directeur de Recherche, Institut de Chimie des Substances Naturelles

Résumé :

Le vieillissement du corps humain crée un terrain propice au développement de certaines pathologies. Afin de ralentir ou retarder l’apparition des effets physiologiques normaux ou pathologiques liés à l’âge, différentes stratégies de recherche peuvent être développées. Aussi, dans le cadre de cette thèse, plusieurs éponges marines, collectées à Mayotte, ont été évaluées pour leur capacité à produire des métabolites aux propriétés anti-âge. L’évaluation des activités biologiques a été menée sur les cibles suivantes : élastase et tyrosinase (vieillissement cutané), CDK7 et protéasome (cancers), Fyn kinase (maladie d’Alzheimer), catalase (stress oxydant) et sirtuine 1 (différentes fonctions biologiques). Les éponges Lendenfeldia sp. et Scopalina hapalia, en raison de leurs activités biologiques, ont été sélectionnées pour des études chimiques. L'extraction, l'isolement et l'identification de leurs métabolites ont été entrepris par différentes techniques chromatographiques (CLMP, CLHP…) et spectroscopiques (SMHR, RMN 1D et 2D). Vingt métabolites appartenant aux classes chimiques des alkylglycérols, des buténolides, des dicétopipérazines, des épidioxystérols, des phospholipides ainsi que des polybromodiphényléthers ont été isolés de ces deux éponges. Il est à noter que quatre métabolites de structures nouvelles ont été isolés de S. hapalia dont la composition chimique n’avait été jusqu’à ce jour que très peu étudiée. Par ailleurs, peu d’études portant sur la caractérisation et le potentiel de production de métabolites d’intérêts de la communauté microbienne associée à S. hapalia ont été retrouvées dans la littérature. Dans cette thèse, la communauté bactérienne de cette éponge a été caractérisée, par une approche de métagénomique ciblée. Cette étude a mis en lumière une communauté majoritairement dominée par les Protéobactéries suivis par les Cyanobactéries, les Bacteroidetes, les Planctomycètes ainsi que les Actinobactéries. L’étude de la diversité microbienne cultivable a permis l’isolement de microorganismes appartenant aux genres Bacillus, Micromonospora, Salinispora, Rhodococcus, Aspergillus, Chaetomium et Nigrospora. Enfin, trente microorganismes ont été caractérisés pour leur capacité à produire des molécules bioactives en mettant en œuvre les techniques de culture classique couplées à une récupération in situ des molécules produites par les microorganismes. L’évaluation des activités anti-âge des extraits produits a été réalisée par un criblage sur les sept cibles biologique étudiées. Quinze souches différentes ont été identifiées comme prometteuses pour la recherche de métabolites aux différentes propriétés anti-âge.

Mots-clés :

Eponges marines, Océan Indien, Lendenfeldia sp., Scopalina hapalia, actinomycètes, champignons filamenteux, métabolites secondaires, vieillissement, tyrosinase, CDK7, Fyn kinase, catalase, et sirtuine 1.

Astract :

Human aging creates a breeding grounds for the development of conditions that get more common as we get older. In order to slow or delay the onset of physiological or pathological effects of aging process, different research strategies can be developed. Thus, in the context of this PhD work, several marine sponges collected in Mayotte, were evaluated for their capacity to produce metabolites with anti-aging properties. The evaluation of biological activities was carried out on the following biological targets: elastase and tyrosinase (skin aging), CDK7 and proteasome (cancers), Fyn kinase (Alzheimer's disease), catalase (oxidative stress) and sirtuin 1 (different biological functions). Because of their biological activities, the marine sponges Lendenfeldia sp. and Scopalina hapalia were selected for chemical studies. The extraction, isolation and identification were undertaken by various chromatographic (MPLC, HPLC ...) and spectroscopic (HRMS, 1D and 2D NMR) techniques. Twenty metabolites belonging to the chemical classes of alkylglycerols, butenolides, diketopiperazines, epidioxysterols, phospholipids and polybromodiphenyl ethers were isolated from these sponges. It should be noted that four new metabolites of new structures were isolated from S. hapalia whose chemical composition has been little studied up until now. Furthermore, there is a paucity of information on its microbial community and its potential for bioactive metabolites production. The bacterial community associated with S. hapalia was therefore characterized by a targeted metagenomic approach. This study shed light on a diverse community highly dominated by Proteobacteria followed by Cyanobacteria, Bacteroidetes, Planctomycetes as well as Actinobacteria. The use of cultivation approach allowed the isolation of microorganisms affiliated to genera Bacillus, Micromonospora, Salinispora, Rhodococcus, Aspergillus, Chaetomium and Nigrospora. Finally, the potential of isolated microorganisms to produce bioactive molecules was investigated in two steps: 1) by implementing conventional culture techniques coupled with in situ recovery of the molecules produced by the microorganisms, 2) by screening the produced crude extracts from thirty isolates for anti-aging activities. The results highlighted fifteen promising microorganisms producing bioactive metabolites with various anti-aging activities.

Keywords :

marine sponges, Indian Ocean, Lendenfeldia sp., Scopalina hapalia, actinomycetes, filamentous fungi, metabolites, aging, tyrosinase, CDK7, Fyn kinase, catalase, and sirtuin 1.

Soutenance thèse de doctorat en Chimie - Biologie

de Monsieur Mahery ANDRIAMANANTENA
Mercredi 07 octobre 2020
à 14 heures (Heure Réunion)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
 https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/85040371831?pwd=aVliendmUytDQ2VJbGh6Umd2dTgvQT09

ID de réunion : 850 4037 1831
Code secret : 600038

Monsieur Mahery ANDRIAMANANTENA soutiendra sa thèse de doctorat en Chimie – Biologie, intitulée "Valorisation de la biodiversité et études ethnobotanique, phytochimique et toxicologique des plantes tinctoriales de Madagascar : Applications dans le domaine des colorants naturels", sous la direction de Monsieur Thomas PETIT et la co-direction de Monsieur Yanis CARO.

Composition du jury :

  • Madame Dominique CARDON, Directrice de Recherches au CNRS, Institut des Sciences de l'Homme
  • Monsieur Yanis CARO, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  • Monsieur Pascal DANTHU, Chercheur-HDR, CIRAD
  • Madame Fanjanaina FAWBUSH, Maître de Conférences, Université d'Antananarivo  
  • Madame Elisabeth GIRBAL NEUHAUSER, Professeur, Université Paul Sabatier  - Toulouse 3
  • Monsieur Jean-Louis LANOISELLE, Professeur, Université Bretagne Sud
  • Monsieur Thomas PETIT, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Thierry REGNIER, Professeur, Tshwane University of Technology

Résumé :

La tendance actuelle des consommateurs s’orientant vers des produits de consommation plus sains et plus respectueux de l’environnement pousse les industriels à trouver des solutions alternatives naturelles. L’industrie des colorants de synthèse qui est parmi l’une des plus polluantes de la planète est directement concernée. La biodiversité de Madagascar, liée à une tradition d’utilisation des plantes pour teindre des fibres naturelles, représente une source renouvelable de pigments végétaux, jusqu’alors inexploitée. Les substances extraites de ces plantes pourraient donner lieu à des colorants naturels exploitables dans les industries sous réserve de lever les principaux verrous scientifiques liés au manque de connaissances sur ces plantes. Trois approches complémentaires ont été réalisées lors de ce travail. Une première approche ethnobotanique a consisté à cribler la biodiversité en plantes tinctoriales à Madagascar. Ainsi 128 espèces, dont 34 endémiques, ont été recensées et décrites. Une deuxième approche phyto-chimique a permis de mettre au point l’extraction des colorants par un procédé éco-responsable avec des solvants écologiques et de caractériser les propriétés physico-chimique et technologique des extraits obtenus. Les résultats en termes de pouvoir colorant, de stabilité (effet pH et température) et de propriétés antioxydantes et antimicrobiennes des pigments (anthocyanes, proanthocyanidines) extraits de quelques espèces de plantes selectionnées, dont Acridocarpus excelsus et Woodfordia fruticosa, soulignent leurs potentialités comme colorants naturels bioactifs. L'analyse chromatographique HPLC-DAD-CAD-MS des pigments extraits de Paracarphalea kirondron a révélé pour la première fois des métabolites secondaires responsables des propriétés tinctoriales et biologiques. Enfin, la troisième approche toxicologique, réalisée à partir du modèle zebrafish et du modèle animal albinos mice, a permis de caractériser les profils d’activité biologique et de toxicité de ces extraits végétaux. Ces premiers résultats ouvrent des perspectives directement applicables de valorisation industrielle de ces ressources biologiques et des savoir-faire malgaches qui peuvent représenter les solutions alternatives naturelles recherchées. Cependant des mesures d’accompagnement devront être mises en place pour assurer une exploitation durable de cette biodiversité.

Mots clés : Plantes tinctoriales, biodiversité, Madagascar, colorant naturel, stabilité, phytochimie, toxicité, zebrafish, Paracarphalea kirondron. Acridocarpus exelsus, Woodfordia fruticosa.

Soutenance thèse de doctorat en Chimie

Madame Charifat SAID HASSANE 
Mercredi 23 septembre 2020
à 15 heures (Heure Réunion)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
 https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/88232345546?pwd=V2lWdGp4enZmUURZdWlMY3BqWDE3dz09

ID de réunion : 882 3234 5546
Code secret : 793395 

Madame Charifat SAID HASSANE a soutenu sa thèse de doctorat en Chimie, intitulée : « Valorisation chimique et biotechnologique de la biodiversité marine de l’archipel des Comores : recherche de molécules naturelles anti-âge », sous la direction de Madame Anne BIALECKI et la co-direction de Monsieur Laurent DUFOSSE.

Composition du jury :

  • Madame Anne BIALECKI, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Marie-Lise BOURGUET-KONDRACKI, Directrice de Recherches, Muséum Nationale d'Histoire Naturelle
  • Monsieur Laurent DUFOSSE, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Mireille FOUILLAUD, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  • Monsieur Olivier GROVEL, Professeur, Université de Nantes
  • Monsieur Fabien GUERIN, Maître de Conférences, Université de La Réunion 
  • Madame Evelyne OLLIVIER, Professeur, Aix Marseille Université
  • Monsieur Jamal OUAZZANI, Directeur de Recherche, Institut de Chimie des Substances Naturelles

Résumé :

Le vieillissement du corps humain crée un terrain propice au développement de certaines pathologies. Afin de ralentir ou retarder l’apparition des effets physiologiques normaux ou pathologiques liés à l’âge, différentes stratégies de recherche peuvent être développées. Aussi, dans le cadre de cette thèse, plusieurs éponges marines, collectées à Mayotte, ont été évaluées pour leur capacité à produire des métabolites aux propriétés anti-âge. L’évaluation des activités biologiques a été menée sur les cibles suivantes : élastase et tyrosinase (vieillissement cutané), CDK7 et protéasome (cancers), Fyn kinase (maladie d’Alzheimer), catalase (stress oxydant) et sirtuine 1 (différentes fonctions biologiques). Les éponges Lendenfeldia sp. et Scopalina hapalia, en raison de leurs activités biologiques, ont été sélectionnées pour des études chimiques. L'extraction, l'isolement et l'identification de leurs métabolites ont été entrepris par différentes techniques chromatographiques (CLMP, CLHP…) et spectroscopiques (SMHR, RMN 1D et 2D). Vingt métabolites appartenant aux classes chimiques des alkylglycérols, des buténolides, des dicétopipérazines, des épidioxystérols, des phospholipides ainsi que des polybromodiphényléthers ont été isolés de ces deux éponges. Il est à noter que quatre métabolites de structures nouvelles ont été isolés de S. hapalia dont la composition chimique n’avait été jusqu’à ce jour que très peu étudiée. Par ailleurs, peu d’études portant sur la caractérisation et le potentiel de production de métabolites d’intérêts de la communauté microbienne associée à S. hapalia ont été retrouvées dans la littérature. Dans cette thèse, la communauté bactérienne de cette éponge a été caractérisée, par une approche de métagénomique ciblée. Cette étude a mis en lumière une communauté majoritairement dominée par les Protéobactéries suivis par les Cyanobactéries, les Bacteroidetes, les Planctomycètes ainsi que les Actinobactéries. L’étude de la diversité microbienne cultivable a permis l’isolement de microorganismes appartenant aux genres Bacillus, Micromonospora, Salinispora, Rhodococcus, Aspergillus, Chaetomium et Nigrospora. Enfin, trente microorganismes ont été caractérisés pour leur capacité à produire des molécules bioactives en mettant en œuvre les techniques de culture classique couplées à une récupération in situ des molécules produites par les microorganismes. L’évaluation des activités anti-âge des extraits produits a été réalisée par un criblage sur les sept cibles biologique étudiées. Quinze souches différentes ont été identifiées comme prometteuses pour la recherche de métabolites aux différentes propriétés anti-âge.

Mots-clés :

Eponges marines, Océan Indien, Lendenfeldia sp., Scopalina hapalia, actinomycètes, champignons filamenteux, métabolites secondaires, vieillissement, tyrosinase, CDK7, Fyn kinase, catalase, et sirtuine 1.

Astract :

Human aging creates a breeding grounds for the development of conditions that get more common as we get older. In order to slow or delay the onset of physiological or pathological effects of aging process, different research strategies can be developed. Thus, in the context of this PhD work, several marine sponges collected in Mayotte, were evaluated for their capacity to produce metabolites with anti-aging properties. The evaluation of biological activities was carried out on the following biological targets: elastase and tyrosinase (skin aging), CDK7 and proteasome (cancers), Fyn kinase (Alzheimer's disease), catalase (oxidative stress) and sirtuin 1 (different biological functions). Because of their biological activities, the marine sponges Lendenfeldia sp. and Scopalina hapalia were selected for chemical studies. The extraction, isolation and identification were undertaken by various chromatographic (MPLC, HPLC ...) and spectroscopic (HRMS, 1D and 2D NMR) techniques. Twenty metabolites belonging to the chemical classes of alkylglycerols, butenolides, diketopiperazines, epidioxysterols, phospholipids and polybromodiphenyl ethers were isolated from these sponges. It should be noted that four new metabolites of new structures were isolated from S. hapalia whose chemical composition has been little studied up until now. Furthermore, there is a paucity of information on its microbial community and its potential for bioactive metabolites production. The bacterial community associated with S. hapalia was therefore characterized by a targeted metagenomic approach. This study shed light on a diverse community highly dominated by Proteobacteria followed by Cyanobacteria, Bacteroidetes, Planctomycetes as well as Actinobacteria. The use of cultivation approach allowed the isolation of microorganisms affiliated to genera Bacillus, Micromonospora, Salinispora, Rhodococcus, Aspergillus, Chaetomium and Nigrospora. Finally, the potential of isolated microorganisms to produce bioactive molecules was investigated in two steps: 1) by implementing conventional culture techniques coupled with in situ recovery of the molecules produced by the microorganisms, 2) by screening the produced crude extracts from thirty isolates for anti-aging activities. The results highlighted fifteen promising microorganisms producing bioactive metabolites with various anti-aging activities.

Keywords :

marine sponges, Indian Ocean, Lendenfeldia sp., Scopalina hapalia, actinomycetes, filamentous fungi, metabolites, aging, tyrosinase, CDK7, Fyn kinase, catalase, and sirtuin 1.

Soutenance thèse de doctorat en Physique de l'Atmosphère

de Monsieur Jean-Maurice CADET 
Vendredi 18 septembre 2020
à 14 heures (Heure Réunion)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
 https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/86728497736?pwd=Tm9rdm1xV0t4RjFyQ2NaNGp5SUl2dz09

ID de réunion : 867 2849 7736
Code secret : 617468

Monsieur Jean-Maurice CADET a soutenu sa thèse de doctorat en Physique de l'Atmosphère, intitulée : « Le rayonnement solaire ultraviolet de surface en région tropicale, validation instrumentale, climatologie et impacts sur la santé », sous la direction de Monsieur Hassan BENCHERIF.

Composition du jury :

  • Monsieur Hassan BENCHERIF, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Colette BROGNIEZ, Professeur, Université de Lille
  • Monsieur Marcelo DE PAULA CORREA, Professeur, Université Fédérale d'Itajuba
  • Madame Sophie GODIN-BEEKMANN, Directrice de Recherches, Sorbonne Université
  • Monsieur Fabrice JEGOU, Chargé de Recherches, Centre national de la recherche scientifique
  • Monsieur Thierry PORTAFAIX, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Nathalie SULTAN BICHAT, Praticienne hospitalier, Centre hospitalier Ouest Réunion
  • Monsieur Caradee WRICHT, Senior Scientist, South African Medical Research Council

Résumé :

Les causes potentielles de l’augmentation des cancers de la peau sont nombreuses, comme les changements comportementaux ou les modifications de l’intensité des rayonnements ultraviolets (UV) à la surface, en réponse aux perturbations de paramètres environnementaux (ozone stratosphérique, nébulosité, aérosols) dues au changement climatique ou aux activités anthropiques. Compte tenu de leur position géographique, les régions tropicales reçoivent le maximum de rayonnement solaire incident et donc d’UV. Le risque UV dans ces régions est très élevé, du fait de plusieurs facteurs dont la démographie ou les habitudes d'activités en extérieur. La mesure précise de l’intensité du rayonnement ultraviolet est donc primordiale. Un des objectifs de ce travail a été l’évaluation de la qualité de différents instruments par comparaison à un instrument de référence. Un exercice de comparaison satellite a également été réalisé. Une étude de tendance a été faite à partir de la base de données UV de La Réunion. Une tendance à l’augmentation a été trouvée. Cette augmentation peut être due à un changement d’ozone ou encore à un changement de nébulosité liée à l’augmentation de la température des océans. Enfin, il a été réalisé des mesures d’exposition dans des lieux très fréquentés et où l’intensité du rayonnement et le risque UV sont très élevés. La Réunion étant une île montagneuse connue pour ses nombreuses possibilités de randonnées et d’activités en extérieur, des mesures d’exposition ont été réalisées sur des sites fréquentés, par exemple la randonnée Maïdo-Grand Bénare ; réalisée en 7h de marche, au bout desquelles il a été mesuré plus de 60 doses standards érythemales. Selon le phototype, et quel que soit le site, les doses obtenues sont de multiples fois supérieures aux doses minimales erythemales. Il en ressort clairement l’importance de la protection des populations ainsi que la nécessité de campagne de prévention sur le risque UV.

Soutenance thèse de doctorat en Informatique

de Madame Tahina RALITERA 
Vendredi 04 septembre 2020
à 10 heures (Heure Métropole)


La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/84153470021?pwd=Mjk5VDUwZXRsejBjdDFHd0pwOTdaUT09

ID de réunion : 841 5347 0021
Code secret : 929695

Madame Tahina RALITERA a soutenu sa thèse de doctorat en Informatique, intitulée : « Simulations multi-agent pour les villes intelligentes : une architecture multi-Environnement temporel, spatial et organisationnel. Apports pour l’anticipation», sous la direction de Monsieur Rémy COURDIER et le co-encadrement de Monsieur Denis PAYET.

Composition du jury :

  • Monsieur Olivier BOISSIER, Professeur, Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne
  • Monsieur Rémy COURDIER, Professeur, Université de La Réunion
  • Madame Amal EL FALLAH SEGHROUCHNI, Professeur, Sorbonne Université
  • Madame Zahia GUESSOUM, Maître de Conférences H.D.R., Sorbonne Université 
  • Monsieur Denis PAYET, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  • Madame Florence SEDES, Professeur, Université de Toulouse 3
  • Monsieur Laurent VERCOUTER, Professeur, Institut National des sciences appliquées de Rouen

Résumé :

La simulation multi-agent est une approche prometteuse pour la construction et la planification des villes intelligentes. Dans ce contexte, nous nous basons sur l'exemple du rechargement de véhicules électriques avec des bornes de recharge publiques. Cet exemple illustre une problématique de gestion de ressources partagées et limitées dans le temps et dans l'espace. 

Rolland May définit trois principales dimensions que doit intégrer le système : l'espace, l'organisation et le temps. Dans les simulations multi-agent, la dimension spatiale et la dimension sociale font l'objet de nombreuses propositions dans la littérature. Contrairement à cela, la considération du temps comme une dynamique du système reste sujette à très peu d'étude et de considération. De plus, si beaucoup de travaux de recherche traitent de la considération spatiale et organisationnelle dans le raisonnement de l'agent, la considération de la dynamique temporelle est souvent négligée. Cela met en évidence deux aspects sur lesquels nous aimerions contribuer : 

- le besoin de support d'interaction pour échanger des informations spatiale, sociale et temporelle;
- le besoin de raisonnement qui prend en compte ces informations spatiale, temporelle et organisationnelle échangées.

À travers cette thèse, notre premier objectif consiste à faire évoluer le paradigme de simulation multi-agent de manière à considérer le temps comme un nouveau milieu d'interaction. Pour cela, nous nous basons sur des approches existantes qui sont communément utilisées pour modéliser l'espace et les organisations. Notre modèle est appelé Agent-Groupe-Rôle-Environnement-Temps (AGRET). Il s'agit d'une extension du modèle générique d'organisation Agent-Groupe-Rôle (AGR) et de sa variante Agent-Groupe-Rôle-Environnement (AGRE) L'originalité de notre approche consiste en la considération de la dimension temporelle comme un environnement, au même titre que l'environnement spatial et l'environnement social. Cet environnement temporel est utilisé comme support pour l'échange et le stockage d'informations temporelles. Il vient en complément à l'ordonnanceur de la simulation qui gère le cycle d'activation de la simulation. L'implémentation de ce nouveau milieu d'interaction apporte de nouvelles possibilités. Une de ces possibilités est l'usage des informations temporelles, spatiales et sociales, perçues à travers les environnements, pour optimiser le raisonnement de l'agent. Dans ce cadre, nous choisissons de nous concentrer sur le raisonnement anticipatif qui est particulièrement intéressant dans le contexte de la ville intelligente. Ce raisonnement anticipatif augmente le réalisme de la simulation en faisant transparaitre une capacité cognitive qui est propre à l'humain. Il permet également d'améliorer le mécanisme de décision de l'agent en choisissant un comportement plus pertinent qui prend en compte le contexte d'activation temporel, spatial et social de l'agent. Ce raisonnement anticipatif se base sur des informations sur le passé, sur le présent et sur le futur, que l'agent perçoit au niveau de l'environnement temporel. La prise en compte des informations futures dans le raisonnement anticipatif constitue une originalité de cette approche. Cette fonctionnalité est permise par l'environnement temporel qui rend possible le stockage et la perception d'informations sur la dimension temporelle. Pour résumer, nos deux contributions relèvent du temps. Notre première contribution concerne la représentation du temps comme un environnement. Au niveau multi-agent, nous proposons un support d'interaction pour l'échange et le stockage d'informations sur l'espace, le temps et l'organisation. Notre deuxième contribution concerne le raisonnement temporel. Nous proposons un raisonnement anticipatif basé sur la perception de l'environnement spatial, de l'environnement temporel et de l'environnement social. Plus particulièrement, nous exploitons la visibilité sur la dimension future du temps qui est permise par l'environnement temporelle. Dans l'exemple du rechargement des véhicules électriques, l'intégration de notre approche permet l'optimisation de la répartition des recharges dans l'espace et dans le temps. Nous montrons cela à travers une implémentation sur un modèle de simulation multi-agent appelé SkuadCityModel. Plus généralement, au niveau de la ville intelligente, l'implémentation de nos contributions permet l'optimisation de la gestion des ressources dans l'espace et dans le temps.

Mots clés : environnement temporel, anticipation, ville intelligente, mobilité intelligente, système multi-agent, simulation

Soutenance de thèse de doctorat en en Biologie des populations et écologie

de Madame Alizée TAQUET
Vendredi 17 juillet 2020
à 14h (Heure Réunion)

La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien : 
https://us02web.zoom.us/j/83884809984
ID de réunion : 838 8480 9984


Madame Alizée TAQUET a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie, intitulée : « Evolution de la résistance aux insecticides au sein d’un complexe d’espèces de ravageurs dans un contexte d’invasion biologique : coût de la résistance et rôle de l’hybridation », sous la direction de Madame Hélène DELATTE.

Composition du jury :

  • Monsieur Benoît BARRЀS, Chercheur, ANSES de Lyon
  • Madame Elodie CHAPUIS, Chercheuse, HDR, IRD de Montpellier
  • Madame Hélène DELATTE, Chercheuse, HDR, CIRAD Réunion 
  • Madame Sylvie HURTREZ, Professeur, Université de Montpellier
  • Monsieur Stéphane POUSSIER, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Bernard REYNAUD, Professeur, Université de La Réunion

Résumé :

Bemisia tabaci est un insecte ravageur d’importance mondiale de par sa capacité à transmettre des phytovirus. Trois espèces d’aleurodes coexistent à La Réunion : l'espèce indigène IO, et deux espèces exotiques MEAM1 et MED-Q, qui ont successivement envahit l’île en 1997 et 2010. La principale stratégie de lutte contre ces espèces est l'utilisation d'insecticides, ce qui peut mener à l'émergence de résistances. Le principal objectif était de comprendre l’évolution de la distribution de ces espèces dans les agrosystèmes insulaires, au regard de leur spectre de résistance aux insecticides dans un contexte d’hybridation interspécifique. Des aleurodes ont été échantillonnés dans 56 sites, génotypés pour 11 marqueurs microsatellites et pour deux loci kdr impliqués dans la résistance aux pyréthroïdes. Quinze populations ont été phénotypées pour la résistance à la pymétrozine et à l’acétamipride, et le coût de la résistance à l’acétamipride a été évalué. Les deux espèces envahissantes se retrouvent principalement dans les agrosystèmes, et possèdent des mutations de résistance kdr. La plupart des populations de MEAM1 sont résistantes à l'acétamipride, à la pymétrozine ou aux deux insecticides. La résistance à l’acétamipride ne semble pas soumise à un coût. L'espèce indigène IO a été principalement échantillonnée dans les zones non agricoles, ou en en bordure d’agrosystèmes. Elle n'a aucune mutation de résistance aux pyréthrinoïdes et est sensible aux insecticides testés. L’hybridation interspécifique (MEAM-IO) observée ne conduirait pas à l'introgression de mutations résistantes dans l’espèce indigène, mais possiblement à l’introgression de sensibilité chez MEAM1. 

Mots clés : évolution, aleurode Bemisia tabaci, structuration des populations, traits d’histoire de vie, coût, ségrégation de la niche.

Soutenance de thèse de doctorat en en Biologie des populations

de Monsieur Nicolas CUENIN
Jeudi 16 juillet 2020
à 14h30 (Heure Réunion)

Amphithéâtre 300 Campus Sud

Soutenance publique

En présentiel pour un auditoire limité

( désinfection, port du masque obligatoire et distanciation sociale à respecter)

En distanciel
 via ce lien :
https://us02web.zoom.us/j/84688661913?pwd=SGQ5b1VWUTNNWHRPNjdjU0IxclNRdz09
ID de réunion : 846 8866 1913
Mot de passe : 703932

 


Monsieur Nicolas CUENIN a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie des populations, intitulée : « Dynamique de la restauration écologique de la forêt semi-xérophile de La Réunion », sous la direction de Monsieur Bernard REYNAUD et la co-direction de Monsieur Dominique STRASBERG.

Composition du jury :

  • Madame Claudia BAIDER, Herbarium officer, The Mauritius Herbarium
  • Monsieur Olivier FLORES, Maître de Conférences, Uiversité de La Réunion
  • Madame Nathalie MACHON, Professeur, Muséum National d'Histoire Naturelle
  • Monsieur Stephane POUSSIER, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Bernard REYNAUD, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Dominique STRASBERG,Professeur, Université de La Réunion 
  • Madame Alexia STOKES, Chargée de Recherches,H.D.R., CIRAD Montpellier 
  • Monsieur Pascal TRUONG, Coordinateur projet Européen (Life +), Parc National de La Réunion

Résumé :

Les forêts tropicales sèches font aujourd'hui partie des habitats les plus dégradés à l'échelle mondiale, en particulier sur les îles. La forêt sèche actuelle de La Réunion n'est plus représentée que par 1 % de sa surface d'origine. Le programme COREXERUN a été lancé en 2009 pour restaurer cet habitat. Plus de 90000 individus de 48 espèces ligneuses indigènes ont été plantés. Bien que le choix et la préparation du site aient une importance, la survie et la croissance des plantations varient en fonction des périodes considérées. Si une mortalité plus forte durant la première saison sèche est observée, les variables choisies ont peu de poids dans l'explication des données, la variabilité observée est surtout spécifique. L'analyse des traits fonctionnels montre ainsi une variabilité ontogénique ainsi que des stratégies généralistes et spécialistes. Sélectionner certaines valeurs de traits et de composition fonctionnelle favorise la survie durant la première saison sèche. Bien que les résultats du COREXERUN soient ainsi prometteurs, la menace constituée par les espèces exotiques telles que Hiptage benghalensis sur les habitats indigènes à La Réunion pose ensuite la question de la possibilité de restaurer sensus stricto les habitats insulaires. Bien que n'offrant pas d'outils « clé en main » pour la restauration écologique, de nombreuses pistes sont ouvertes au cours de cette thèse, allant dans le sens d'une optimisation des choix et des actions prises par les gestionnaires dans la restauration des SDTF. 

Soutenance de thèse de doctorat en Physique de l’Atmosphère

de Monsieur René Tato LOUA
Mercredi 24 juin 2020
à 11 heures

La soutenance s'est déroulée en visioconférence via ce lien :
https://us02web.zoom.us/j/81435074542?pwd=RWprMmxuSEwvR2dYeGlscE1FU3E1UT09

ID de réunion : 814 3507 4542 
Mot de passe : 713596 

Monsieur René Tato LOUA a soutenu sa thèse de doctorat en Physique de l’Atmosphère intitulée : « Variabilité et tendances des paramètres météorologiques en Guinée : analyse des forçages par méthodes numériques », sous la direction de Monsieur Hassan BENCHERIF.

Composition du jury :

  • Monsieur Nelson BEGUE, Maître de Conférences, Université de La Réunion 
  • Monsieur Hassan BENCHERIF, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Alain HAUCHECORNE, Directeur de Recherches, LATMOS
  • Monsieur Daniel LAMAH, Maître de Conférence, H.D.R., Université de Kindia 
  • Monsieur Nkanyiso MBATHA, Maître de Conférences, H.D.R., University of ZuluLand
  • Madame Gwenaëlle PENNOBER, Professeur, Université de La Réunion 
  • Monsieur Mathieu ROUAULT, Maître de Conférences, H.D.R., University of Cape Town 
  • Monsieur Sivakumar VENKATARAMAN, Professeur, University of Kwazulu Natal

Résumé :

Dans un contexte de changement climatique, la variabilité des paramètres météorologiques demeure très sensible à notre environnement. Ce travail s’inscrit dans une perspective globale de l’analyse de la variabilité annuelle, interannuelle et spatiale des paramètres météorologiques en Guinée. Il est basé sur l’exploitation de longues séries d’observations (57ans) mesurées par 12 stations météorologiques réparties sur l’ensemble des régions de la Guinée.
L’objectif de cette thèse est d’exploiter ces séries originales, afin d’améliorer la compréhension de la variabilité des paramètres météorologiques et contribuer à augmenter la documentation des processus géophysiques associés. La démarche développée est basée sur une analyse climatologique, puis l’estimation des tendances, en utilisant des méthodes numériques adaptées.
Il ressort de cette étude que la variabilité de la température est dominée par les cycles saisonniers annuel et semi-annuel, tandis que celle de la pluviométrie se caractérise par un cycle annuel prépondérant. Les résultats ont montré une tendance à la hausse de la température et une tendance à la baisse des précipitations depuis la fin des années 1960. Il a été constaté par ailleurs que les distributions spatiales de température et pluviométrie présentent, respectivement, un gradient latitudinal négatif et positif, dans le sens nord-sud. La pluviométrie reste cependant très élevée dans la région côtière et dans le sud-est du pays.
En plus des oscillations semi-annuelle et annuelle, les forçages analysés contribuent à la variabilité de la température et de la pluviométrie à des échelles spatiales et temporelles différentes. Parmi ces forçages, nous avons examiné et quantifié, pour l’ensemble des 12 stations, les contributions de l’Atlantique Niño, l’indice Niño 3.4, de l’indice AMM, de l’indice TNA et le Flux Solaire.
En ce qui concerne l’analyse des tendances à long-terme, les résultats montrent que les températures ont globalement augmenté de +0,04 à +0,21 °C/décade. La moitié nord et la région sud de la Guinée enregistrent le plus fort réchauffement, suivies par la région côtière influencée par les effets de côte, de topographie et d'urbanisation.

Soutenance publique

Soutenance de thèse de doctorat en Physique énergétique

de Monsieur Christophe LIN-KWONG-CHON
Mercredi 10 juin 2020
à 11 heures
La soutenance s'est déroulée en visioconférencevia ce lien : 
https://us02web.zoom.us/j/83610994036
ID de réunion : 836 1099 4036
Mot de passe : 386712 

Monsieur Christophe LIN-KWONG-CHON a soutenu sa thèse de doctorat en physique énergétique intitulée : « Approches neuronales adaptatives pour le contrôle tolérant aux défauts de systèmes pile à combustible », sous la direction de Madame Brigitte GRONDIN-PEREZ, la co-direction de Monsieur Jean-Jacques Amangoua KADJO et l’encadrement de Monsieur Cédric DAMOUR.

Composition du jury :

  • Monsieur Cédric DAMOUR, Maître de Conférences H.D.R., Université de La Réunion
  • Madame Brigitte GRONDIN-PEREZ, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Jean-Jacques Amangoua KADJO, Maître de Conférences H.D.R., Université de La Réunion
  • Madame Marie-Cécile PERA, Professeur, Université Bourgogne Franche-Comté
  • Monsieur Rachid OUTBIB, Professeur, Université d’Aix-Marseille
  • Madame Nadia YOUSFI STEINER, Maître de Conférences H.D.R., Université Bourgogne Franche-Comté

Résumé :

La pile à combustible à membrane échangeuse de protons est un convertisseur électrochimique prometteur pour la production d’électricité à partir du vecteur hydrogène. Toutefois, des verrous technologiques, notamment la fiabilité du système, limitent encore son déploiement. La stratégie de contrôle tolérant aux défauts active est une des solutions pour atténuer les défauts qui peuvent dégrader les performances de ces convertisseurs. Cette méthodologie est construite à partir de trois actions : un diagnostic, une décision et un contrôle. Cette étude propose d’élaborer un module contrôleur générique et adaptatif aux états de santé des PEMFC par le biais des réseaux de neurones. Le contrôleur par programmation dynamique, l’apprentissage par renforcement et les modèles à états échoïques sont combinés pour la construction du contrôleur adaptatif. Ce contrôleur utilise trois modèles neuronaux avec des rôles spécifiques : un acteur, un prévisionneur et un critique. Le contrôleur a été testé en simulation sur un empilement de cellules pour la régulation multi-variables de la stoechiométrie en oxygène, de la différence de pression et de la température. Des analyses de stabilité ont été aussi réalisé pour garantir le fonctionnement optimal des boucles d’asservissement. Le contrôleur a ensuite été validé expérimentalement sur un banc d’essai avec une mono-cellule. Dans une application en ligne et en temps réel, le contrôleur a pu être validé dans des situations  d’apparition de défauts de noyage et d’assèchement de la membrane, mais également en présence de perturbations en courant, les non-linéarités des actionneurs et la présence de purges cathodique.

Mots clés :

Pile à combustible, PEMFC, contrôle tolérant aux défauts, contrôleur adaptatif aux états de santé, programmation dynamique, apprentissage par renforcement, réseaux de neurones, temps réel et en ligne.

 

Soutenance thèse de doctorat en Agro-alimentaire

de Monsieur Alexandre CHEN-YEN-SU
Mercredi 04 mars 2020
à 14 heures 30
Amphithéâtre Charpak
UFR des Sciences et Technologies

 

Monsieur Alexandre CHEN-YEN-SU a soutenu sa thèse de doctorat en Agro-alimentaire intitulée : " Analyse du potentiel qualitatif des cacaos de Madagascar ", sous la direction de Monsieur Alain SHUM-CHEONG-SING et la co-direction de Monsieur Thomas PETIT.

Composition du jury :

  • Madame Angélique FONTANA, Maître de Conférences H.D.R., Polytech’Montpellier
  • Monsieur Jean-Christophe MEILE, Docteur, CIRAD, La Réunion
  • Monsieur Thomas PETIT, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Jean-Jacques RAKOTOMALALA, Directeur de Recherches, FOFIFA Madagascar
  • Monsieur Alain SHUM-CHEONG-SING, Maître de Conférences H.D.R., Université de La Réunion
  • Madame Andrée VOILLEY, Professeur, AgroSup Dijon

Résumé :

Le cacao est la 3ème denrée la plus commercialisée dans le monde et 23 pays sont classés selon l’ICCO comme producteurs de cacao fin, dont Madagascar. Le cacao de Madagascar est classé cacao fin à 100 % selon l’ICCO. Il est un des plus réputés au monde, même s'il ne représente que 0,2 % de la production mondiale.

Peu d’études existent concernant la caractérisation du cacao malgache et sa fermentation. La fermentation est une étape post-récolte pour l’obtention des caractéristiques aromatiques et sensorielles d’un cacao de qualité. Ce travail a permis de déterminer les critères de qualité et de suivre les évolutions des critères organoleptiques, de la composition volatile et les micro-organismes au cours de la fermentation.

Le cacao produit à Madagascar appartient principalement aux variétés Criollo et Trinitario. Le suivi de la fermentation montre qu’au niveau sensoriel, les descripteurs « végétal, terreux, astringent, amer » des fèves de cacao non ou peu fermentées (24-48 h) s’estompent pour laisser place aux descripteurs cacao, chocolat, fruité, acide pour des fèves de cacao en fin de fermentation (96 h-144 h). De même, les teneurs en composés volatils liés aux descripteurs sensoriels recherchés tels que l’acétate de 3-méthylbutyle, l’acétate d'éthyle, le benzaldéhyde, la tétraméthylpyrazine, l’acide acétique augmentent au cours de la fermentation.

L’étude de la flore microbienne a permis d’identifier l’origine de la production de certains composés volatils. Notamment, la levure Hanseniaspora opuntiae présente un intérêt particulier car elle est associée à la production de 2-phényléthanol. L’étude des communautés levuriennes par voie moléculaire a confirmé la présence des levures isolées et a mis en évidence d’autres souches notamment du genre Pichia qui sont aussi productrices de molécules volatiles telles que l’acétate de 2-phényléthyle et l’acétate d'éthyle.

Mots-clés : Cacao fins ; Analyse sensorielle ; Arômes ; Levures ; Qualité ; Madagascar

Soutenance publique

Soutenance de thèse de doctorat en Ecologie Marine

de Monsieur Simon ELISE
Jeudi 19 décembre 2019
à 14 heures

Amphithéâtre Charpak
UFR Sciences et Technologies

Monsieur Simon ELISE a soutenu sa thèse de doctorat en Ecologie Marine intitulée : " Développement d'indices écoacoustiques pour caractériser et suivre l'état et le fonctionnement des écosystèmes coralliens ", sous la direction de Monsieur Henrich Bruggemann.


Composition du jury :

Monsieur Jérôme SUEUR, Maître de Conférences, H.D.R Muséum National d’Histoire Naturelle
Madame Jessica MEEUWIG, Professeur, University of Western Australia
Monsieur Valeriano PARRAVICINI, Directeur d’Études, École Pratique des Hautes Études
Monsieur Matthieu LE CORRE, Professeur, Université de La Réunion
Monsieur Henrich BRUGGEMANN, Professeur, Université de La Réunion

Résumé : 

Les récifs coralliens sont l’écosystème marin le plus complexe, mais aussi le plus menacé par les perturbations croissantes liées aux activités anthropiques. Leur conservation représente un véritable défi. Alors que le maintien des récifs au plus proche de leurs configurations et dynamiques actuelles doit être privilégié, nous devons également nous préparer à une évolution rapide de leur fonctionnement et adapter réseaux et outils de suivis à cette nouvelle situation. Des avancées technologiques récentes ont permis l’émergence d’outils innovants qui pourraient permettre à court terme d’augmenter considérablement la résolution spatio-temporelle des suivis. Parmi eux, l’acoustique passive est en plein essor. L’objet de cette thèse a été d’affiner son cadre d’utilisation pour évaluer et suivre l’état écologique et le fonctionnement des écosystèmes coralliens. Des enregistrements des paysages sonores et des relevés écologiques (assemblages de poissons et habitat) ont été réalisés sur 31 récifs de pente externe autour de trois îles de l’Indo-pacifique avec des caractéristiques environnementales variables, incluant des pressions anthropiques contrastées. L’analyse des résultats obtenus avec différentes combinaisons de paramètres d’échantillonnage (bande de fréquences, moment du cycle journalier choisi pour réaliser l’enregistrement, durée des échantillons de son) a permis de sélectionner un protocole d’échantillonnage basé sur les deux types d’indices écoacoustiques les plus utilisés pour l’étude des récifs coralliens. Ce protocole permet la caractérisation rapide et fiable de l’état écologique des récifs. En se basant sur ces lignes directrices, la capacité de six indices écoacoustiques à évaluer des fonctions clé de l’écosystème corallien a ensuite été démontrée. En comparant les apports de l’acoustique passive et de données environnementales pouvant être collectées par télédétection, la plus-value de l’utilisation d’indices écoacoustiques pour prédire la structure des assemblages de poissons récifaux a été identifiée et quantifiée. Une application de l’approche écoacoustique au suivi continu d’un site isolé a mis en évidence le potentiel particulièrement important de l’acoustique passive comme outil d’appui à la gestion dans ce type de contexte. Face à l’ampleur et à la vitesse des changements climatiques annoncés, les méthodes de suivi employées aujourd’hui, basées sur la présence d’observateurs in situ, seront vraisemblablement insuffisantes. Combinée à d’autres outils de suivi, l’acoustique passive pourrait contribuer à détecter rapidement les perturbations des écosystèmes, condition indispensable pour en comprendre les causes et mettre en oeuvre des réponses rapides et adaptées.

Soutenance publique

 

Soutenance de thèse de doctorat en Physique

de Monsieur Fabrice K/BIDI
Mardi 03 décembre 2019
à 10 heures
Amphithéâtre Charpak
UFR Sciences et Technologies

M. Fabrice K/BIDI a soutenu sa thèse de doctorat en Physique intitulée : " Développement et test de stratégies de gestion de l’énergie à l’échelle de micro réseaux avec production et stockage d’hydrogène ", sous la direction de Monsieur Michel Benne et la co direction de Monsieur Mickaël Hilairet.

Composition du jury :

Pr. Brigitte GRONDIN-PEREZ, Université de La Réunion, Examinateur
Pr. Florence OSSART, Université UPSud, Rapporteur
Pr. Delphine RIU, Université Grenoble Alpes, Rapporteur
Pr. Malek GHANES, Ecole Centrale de Nantes, Examinateur
Pr. Michel BENNE, Université de La Réunion, Directeur
Pr. Mickaël HILAIRET, Université de Franche-Comté, Co-Directeur
Dr. HDR Cédric DAMOUR, Université de La Réunion, Encadrant

Résumé :

Avec le développement des technologies de pile à combustible (PàC) et d’électrolyse de l’eau, l’hydrogène électrolytique devient un pilier de la transition énergétique, substitut aux ressources fossiles et outil d’intégration des sources d’énergies renouvelables (SER) intermittentes. A l'échelle de micro-réseaux isolés ou îlotables, cette transition repose sur le développement de systèmes hybrides, couplant des panneaux photovoltaïques (PV) et des électrolyseurs pour la production de l'hydrogène, des systèmes de stockage — réservoirs d'hydrogène (H2) et batteries (Bat) — et des PàC pour la production de l’électricité. Cette étude présente des stratégies de contrôle pour un système PV-H2-Bat-PàC afin d'optimiser la gestion de l'énergie PV intermittente tout en respectant les conditions de fonctionnement des électrolyseurs et des PàC. Premièrement, une commande de type MPPT (Maximum Power Point Tracking) est développée pour assurer le fonctionnement des PV à puissance maximale, et une stratégie de contrôle basée sur des commandes prédictives est mise en œuvre pour définir un courant de référence pour la PàC, l'électrolyseur et les batteries. Deuxièmement, des contrôleurs IP sont utilisés pour réguler ces courants. Troisièmement, un problème d’optimisation permet de définir un plan d’engagement afin d’utiliser la PàC et l’électrolyseur en tenant compte de l’offre, de la demande et des stocks d’énergie.

Souteance publique

Soutenance de thèse de doctorat en Ecologie Marine

de Monsieur Henitsoa JAONALISON
en co-tutelle entre l'Université de La Réunion et l'Université de Toliara

Jeudi 28 novembre 2019
à 9 heures
à l’Institut Halieutique et des Sciences Marines, Toliara, Madagascar

Monsieur Henitsoa Jaonalison a soutenu sa thèse doctorat en Écologie marine intitulée : " Les premiers stades de vie des poissons dans le SO de Madagascar : éléments pour une meilleure connaissance de la biodiversité et une meilleure gestion des ressources exploitées " sous la direction de Monsieur Dominique PONTON, HdR, Directeur de Recherche à l’IRD et Monsieur Jamal MAHAFINA, Maître des Conférences, Institut Halieutique et des Sciences Marines, co-directeur.

Composition du jury :

Théodore RAZAKAMANANA, Professeur titulaire de CE, Faculté des Sciences Université de Toliara, Président du jury 
Dominique PONTON, HdR, Directeur de Recherche à l’IRD, UMR Entropie, Directeur de Thèse 
Jamal MAHAFINA, Maître des Conférences, Institut Halieutique et des Sciences Marines, Co-Directeur de thèse
Eulalie RANAIVOSON, Professeur titulaire, Institut Halieutique et des Sciences Marines, Rapporteur interne 
Bruno FREDERICH, Maitre de Conférences HdR, Université de Liège, Belgique, Rapporteur externe 
Laure CARASSOU, Chargée de Recherche, IRSTEA, Bordeaux, France, Examinateur
Christian RALIJAONA, Maître de Conférences, Institut Halieutique et des Sciences Marines, Examinateur

Résumé : 

Les écosystèmes marins qui fournissent de multiples services écosystémiques indispensables au bien-être de l’humanité sont actuellement menacés par la surexploitation des ressources et l’utilisation d’engins destructifs. Ceci conduit à une perte à l’échelle globale de 20% des mangroves, 19% des récifs coralliens et 110 km 2 par an des herbiers. Les habitats côtiers qui soutiennent jusqu’à 20% de la production globale de la pêche sont les plus touchés, notamment dans les pays les moins avancés comme Madagascar. Dans ce pays, 87% des écosystèmes récifaux sont menacés, notamment dans le sud-ouest où les petits pêcheurs pratiquent la pêche aux juvéniles. Une meilleure connaissance de l’écologie des jeunes poissons est donc un point clé pour la mise en place de mesures de gestion efficaces et robustes. D’où l’objet de ce présent travail centré sur les jeunes stades de développement des poissons, identifiés en utilisant le barcoding ADN. Les identifications à l’espèce ont permis de prédire l’approvisionnement en post-larves et de découvrir la variabilité du recrutement en juvéniles qui semble liée à l’altération des apports en post-larves. Au total, 387 espèces ont été observées avec neuf nouvelles espèces pour Madagascar.

L’intérêt et les limites du barcoding ADN sont largement discutés dans le chapitre 1. L’approvisionnement en post-larves a été mieux prédit par les conditions océaniques obtenues par télédétection avec une précision de 60% pour les richesses et 50% pour les abondances. Pourtant, la performance des modèles pour prédire les abondances semble influencée par les caractéristiques des masses d'eau qui sont différentes entre les deux sites, tandis que la performance pour prédire les richesses parait similaire entre ces deux sites (sujet traité dans le chapitre 2). Les conditions océaniques obtenues par télédétection expliquent mieux les assemblages de post-larves. Pourtant, ces conditions océaniques structurent davantage les assemblages de post-larves dans les masses d'eau présentant des caractéristiques d’eaux côtières que ceux dans les eaux présentant des caractéristiques océaniques (sujet traité dans le chapitre 3). La période de recrutement et les assemblages de juvéniles diffèrent entre les années. Ces variabilités interannuelles ont été aussi observées dans l’approvisionnement en post-larves qui semble conditionné par les variations des conditions océaniques. Ce qui suggère que les altérations des apports en post-larves influencent la distribution temporelle des juvéniles de poissons, sujet traité dans le chapitre 4. Le cas du recrutement des juvéniles de Siganidae, qui semble être fortement en lien avec les apports en post-larves, est développé dans la discussion générale. De même, la localisation des zones de nourriceries a permis de proposer des mesures de gestion tenant compte du contexte local qui sont aussi discutées.

La salle n'étant pas équipée, aucune retransmission n'a malheureusement été possible.

Vous trouverez le résumé sur l'affiche attachée.

Consulter le site de l'UMR ENTROPIE

 

Soutenance de thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

de Monsieur Cédric LEPERLIER

Mercredi 18 septembre 2019
à 15 heures
Université de la Réunion


Monsieur Cédric LEPERLIER a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie intitulée : " Données écologiques et physiologiques pour l’utilisation d’espèces indigènes de La Réunion en revégétalisation  ", sous la direction de Madame Isabelle FOCK-BASTIDE.
 

Composition du jury :

  • Stéphane BARET, Docteur, Parc National de La Réunion
  • Armin BISCHOFF, Professeur, Université d'Avignon
  • Isabelle FOCK-BASTIDE, Maître de Conférences H.D.R., Université de La Réunion
  • Nathalie MACHON, Professeur, Muséum National d'Histoire Naturelle
  • Bernard REYNAUD, Professeur, Université de La Réunion


Résumé :

Les zones sèches de basse altitude de La Réunion connaissent un développement démographique important entraînant la perte d’habitats et d’espèces végétales indigènes. Afin d’enrayer ce phénomène, la sélection d’espèces indigènes pour la revégétalisation d’espaces dégradés est aujourd’hui largement proposée. Cependant, la méconnaissance de la biologie et de l’écologie de ces espèces limite leur utilisation. Les objectifs de cette thèse ont donc été de déterminer les facteurs majeurs influençant les étapes de transition d’une graine semée à l’établissement de la plantule (germination, émergence, survie et établissement) pour 14 espèces végétales indigènes (10 ligneuses et 4 herbacées) de La Réunion. Les stratégies de germination ont été évaluées en laboratoire pour 13 espèces. Un phénomène de dormance a été identifié pour 12 d’entre elles : 2 espèces herbacées et 5 espèces ligneuses présentent des graines à dormance physique, 4 espèces ligneuses possèdent des graines à dormance physiologique à composante mécanique et 1 espèce herbacée possède des graines à dormance physiologique et à photosensibilité positive. Chaque fois que nécessaire, un traitement pré-germinatif a pu être mis au point afin d’augmenter le rendement de germination. L’efficacité de ces méthodes ainsi que l’effet de paramètres abiotiques sur les performances d’émergence de plantules ont ensuite été observés en pépinière pour 10 espèces (7 ligneuses et 3 herbacées). Une faible disponibilité en eau a réduit ces performances, notamment pour les espèces ligneuses arbustives. Si pour les espèces herbacées, l’utilisation de la technique d’hydro-ensemencement a favorisé l’émergence de plantules, cette technique seule a été insuffisante pour les espèces ligneuses. Enfin, la capacité d’établissement des différentes espèces a été déterminée en parcelles expérimentales pour 10 espèces (7 ligneuses et 3 herbacées). Les pressions abiotiques et de compétition ont limité la survie et l’établissement des espèces indigènes étudiées. La technique d’hydro-ensemencement conjointe à la maîtrise des densités et de la diversité de semis et à un contrôle temporaire des pressions de compétitions exercées par les adventices, a permis de favoriser l’établissement des espèces herbacées et de 4 espèces ligneuses. Les méthodes utilisées lors de ces travaux de thèse pourraient être appliquées à d’autres espèces indigènes afin d’améliorer le succès de revégétalisation des zones sèches de La Réunion


Soutenance à huis-clos.

Soutenance de thèse de doctorat en Biologie Marine

de Monsieur Florian JOUVAL
le vendredi 12 juillet 2019
à 15 heures
Amphithéâtre Commerson
UFR Sciences et Technologies

 

Monsieur Florian JOUVAL a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie Marine intitulée : " Successions écologiques et potentiel de récupération des communautés coralliennes : Structure, démographie et recrutement dans le sud-ouest de l’Océan Indien ", sous la direction de Monsieur Mehdi ADJEROUD et le co-encadrement de Madame Lucie PENIN.
 

Composition du jury :

Henrich BRUGGEMANN, PR, Université de La Réunion Président du jury
Tarik MEZIANE, PR, MNHN Rapporteur
Éric THIÉBAUT, PR, Sorbonne Université Rapporteur
Laetitia HÉDOUIN, CR, CNRS Examinatrice
Lorenzo BRAMANTI, CR, CNRS Examinateur
Mehdi ADJEROUD, DR, IRD Directeur de Thèse
Lucie PENIN, MCF, Université de La Réunion Co-encadrante de Thèse
 

Consulter le manuscrit de thèse

Consulter le site de l'UMR ENTROPIE

 

Soutenance de thèse de doctorat en Sciences de la Terre

de Madame Alicia GONZALEZ

le vendredi 28 juin 2019
à 14 heures
Amphithéâtre Charpak
UFR Sciences et Technologies

Madame Alicia GONZALEZ a soutenu sa thèse de doctorat en Sciences de la Terre intitulée : " Suivi sismologique de l’impact des cyclones sur la charge de fond de la Rivière des Pluies et de la Rivière du Mât à La Réunion ", sous la direction de Messieurs Fabrice FONTAINE et Guilhem BARRUOL.

Lire le résumé

Soutenance de thèse de doctorat en Physique atmosphère

de Monsieur Brice FOUCART
le jeudi 02 mai 2019
à 14 heures
Amphithéâtre Charpak
UFR Sciences et Technologies

Monsieur Brice FOUCART a soutenu sa thèse de doctorat en Physique atmosphère intitulée : " Observation et modélisation de la Formation de Nouvelles Particules (FNP) au sein du panache volcanique du Piton de la Fournaise ", sous la direction de Monsieur Pierre TULET.

Lire le résumé

Soutenance de thèse de doctorat en Physique énergétique

de Monsieur Etienne DIJOUX
le vendredi 12 avril 2019 
A 15 heures
Amphithéâtre Charpak
UFR Sciences et Technologies

 

Monsieur Étienne DIJOUX a soutenu sa thèse de doctorat en Physique énergétique intitulée : " Contrôle tolérant aux défauts applique aux systèmes pile à combustible à membrane échangeuse de protons (PEMFC) ", sous la direction de Mesdames Brigitte GRONDIN-PEREZ et Marie-Cécile PERA.

Lire le résumé

Soutenance de thèse de doctorat en Biologie Moléculaire

de Madame Colette CORDONIN

Lundi 18 mars 2019 
A 13 heures
Amphithéâtre 177
Parc Technologique Universitaire

Madame Colette CORDONIN a soutenu sa thèse de doctorat en Biologie Moléculaire intitulée : " Virulence et spécificité d’hôte de leptospires pathogènes endémiques de Madagascar et ses îles voisines ", sous la direction de Messieurs Patrick MAVINGUI et Pablo TORTOSA et le co-encadrement de Madame Marjolaine ROCHE.

 

Lire le résumé

SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT EN INFORMATIQUE

de Monsieur Taher ISSOUFALY

le lundi 28 janvier 2019
à partir de 15h30
Amphithéâtre 177
Parc Technologique Universitaire

Monsieur Taher ISSOUFALY soutiendra sa thèse de doctorat en Informatique intitulée : " Physical Tracking : performances, menaces et applications ", sous la direction de Monsieur Pascal ANELLI.

Lire le résumé

Soutenance de thèse de doctorat en Biologie Médicale Santé de Madame Clara ROHRLICH 

le mercredi 3 octobre 2018

 

Madame Clara ROHRLICH a soutenu sa soutenance de thèse de doctorat en Biologie Médicale Santé intitulée : " Lutte biologique à base de champignons entomopathogènes du genre Beauveria en zone tropicale ", sous la direction de Monsieur Samuel NIBOUCHE.

La soutenance se déroulera à huis clos.

Lire le résumé

 

 

SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT EN PHYSIQUE DE L'ENVIRONNEMENT DE MADAME PAULINE MIALHE

le vendredi 14 septembre 2018
à 11h
Amphithéâtre 177
Parc Technologique Universitaire

Madame Pauline MIALHE a soutenu sa thèse de doctorat en physique de l'environnement intitulée : " Variabilité spatiale et temporelle du rayonnement solaire global sur une topographique à relief marqué et complexe – Cas de l’île de La Réunion ", sous la direction des Messieurs Jean-Pierre CHABRIAT et Miloud BESSAFI.

Lire le résumé

SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT EN INFORMATIQUE DE MONSIEUR REHAN NOORDALY


le Jeudi 30 août 2018
à
14h30
Amphithéâtre 177
Parc Technologique Universitaire (PTU)

Monsieur Réhan NOORDALY a soutenu sa thèse de doctorat en Informatique intitulée : " Étude de la connectivité Internet de l’Île de la Réunion", sous la direction de Monsieur Pascal ANELLI.

Lire le résumé

SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT EN PHYSIQUE ENERGETIQUE DE MADAME CHRYSTELLE ANTILAHY

le lundi 27 août 2018
à 10h30
Amphithéâtre 177
PARC TECHNOLOGIQUE UNIVERSITAIRE (PTU)

Madame Chrystelle ANTILAHY a soutenu sa thèse de doctorat en Physique énergétique intitulée : " Développement et mise en oeuvre d'un mécanisme "4D-addressing wakeup radio" pour la réduction de la consommation d'énergie dans les réseaux de capteurs sans fil", sous la direction de Monsieur Michel BENNE.

Lire le résumé