Ce Master propose aux étudiants d’acquérir des compétences en chimie des substances naturelles aussi bien en recherche fondamentale qu’en recherche appliquée. Cette formation, reposant sur l’expertise du Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, a pour objectif de transmettre des connaissances scientifiques et méthodologiques ayant trait :

  • aux constituants des produits naturels terrestres et marins (Plantes, Invertébrés marins, micro-organismes),
  • aux techniques d'extraction traditionnelles et innovantes des produits naturels,
  • aux techniques de fractionnement et d’isolement des produits naturels,
  • aux techniques d'analyse des produits naturels (SM, CG-SM, CLHP-SM, RMN mono et bidimensionnelles 1H et 13C…),
  • aux tests d’activités biologiques dans le cadre de fractionnements bioguidés,
  • à la valorisation des substances naturelles dans les domaines de la pharmaceutique, de la cosmétique, des compléments alimentaires, de l’agro-alimentaire, de l’agriculture, de l’environnement et de l’écologie,
  • à la valorisation des substances naturelles par transformations chimiques et biotechnologiques.

Par ailleurs, les enseignements dispensés mettront tout particulièrement l’accent sur la valorisation des ressources issues de la biodiversité tropicale afin de préparer les étudiants aux grandes thématiques transversales actuelles de la recherche tropicale : bio-régulations, conservation et gestion de la biodiversité des écosystèmes tropicaux, impact des changements climatiques et des activités humaines.

Les 4 mois très intensifs de cours auront pour but de parfaire le savoir et le savoir-faire des étudiants en développant leur curiosité mais également leur capacité de travail pour les préparer au mieux aux concours de recrutement dans une école doctorale et à leur stage dans un laboratoire de recherche. Cette expérience professionnelle de 6 mois complètera la formation de l’étudiant en lui donnant l’occasion de se confronter à la réalité d’un métier de chercheur avec ses échéances et ses contraintes. Au-delà de la mission confiée par le laboratoire d’accueil, les principaux objectifs du stage seront l’apprentissage de l’autonomie et la maîtrise d’outils et de méthodologies de travail indispensables à la poursuite d’une carrière de chercheur.

DEBOUCHES

  • ingénieur d’étude, de recherche et développement dans les secteurs comme les industries de la parfumerie, de la cosmétique, dans les industries pharmaceutiques et agroalimentaires
  • nouveaux métiers dans le domaine de la valorisation des ressources naturelles
  • chercheur et enseignant – chercheur

COMPETENCES VISEES

Le diplômé possède des compétences transversales et scientifiques acquises dans le contexte général de la spécialité Valorisation chimique et biotechnologique de la Biodiversité du master Sciences et Technologies de la mention Chimie.

Compétences transversales

  • Travail en autonomie et en équipe  (savoir établir des priorités et gérer son temps)  
  • Utilisation des technologies de la communication et de l’information et communiquer
  • Recherche de l’information et restitution critique  
  • Réalisation d’une étude   (poser une problématique, construire et développer une argumentation, interpréter des résultats, élaborer une synthèse, envisager des perspectives)
  • Maîtrise du contexte professionnel  

Compétences scientifiques

  • Analyse de situations complexes via une approche pluridisciplinaire  
  • Connaissance des réglementations  
  • Mise en oeuvre d’une démarche expérimentale  
  • Utilisation de logiciels d’acquisition et de traitement de données  
  • Utilisation de matériels d ‘analyse  

Compétences disciplinaires spécifiques

  • Acquisition d’une culture scientifique permettant une intégration dans le milieu industriel et adaptation à l’évolution future des techniques relatives aux domaines
  • Maîtrise des concepts fondamentaux en chimie des substances naturelles
  • Maîtrise des techniques modernes d’extraction, de séparation, de purification et d’identification des substances naturelles
  • Maîtrise des différents aspects de la valorisation des substances naturelles

 POURSUITE D'ETUDES

  • Thèse : niveau chercheur ou enseignant chercheur

L'admission en M1 & M2

Pour toutes inscriptions en M1 & M2, un dossier doit être complété. Pour les étudiants titulaires ou inscrits en L3, il s'agit d'un dossier d'admission. Pour les autres candidats, un dossier de validation des études ou des acquis.

  • Le Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion
  • Le Laboratoire Phytochimie et Produits Naturels Bioactifs, Pharmacognosie, Section de Sciences Pharmaceutiques, Université de Genève, Suisse
  • Le Laboratoire de Pharmacognosie, Département de Pharmacie, CIRM, Université de Liège, Belgique
  • L'Institut de Chimie des Substances Naturelles ICSN, UPR 2301, Campus CNRS, France
  • Le CIRAD-FLHOR et CIRAD-AMIS de Montpellier, France
  • Le CIRAD Réunion
  • La sucrerie de Bois-Rouge, Réunion
  • La distillerie de Savanna, Réunion
  • Les Brasseries de Bourbon, Réunion

Année universitaire 2018-2019

Responsable de mention :
Anne BIALECKI


Directeur des études du M1 Valorisation chimique et Biotechnologique de la Biodiversité : 
Isabelle GRONDIN 


Directeur des études du M2 Valorisation chimique et Biotechnologique de la Biodiversité :
Anne BIALECKI