Licence Sciences de la Terre

Les sciences de la Terre regroupent toutes les sciences dont l'objet est l'étude de la Terre (lithosphère, hydrosphère et atmosphère) et de son environnement spatial au sein du Système solaire.

Les Sciences de la Terre englobent ainsi l'ensemble des disciplines qui visent à étudier l'évolution et la dynamique de la Terre depuis sa formation jusqu'à l'Actuel. L'étude de la Terre fait appel à un large champ de disciplines comme la physique, la chimie, les mathématiques et la géologie sur le terrain et en laboratoire. Historiquement, les Sciences de la Terre se sont focalisées sur l'étude de la dynamique des enveloppes internes et externes de la Terre. La formation des chaînes de montagnes, l'origine du volcanisme, l'origine des grandes extinctions étaient autant de sujets abordés depuis des décennies. Depuis peu, et en accord avec les préoccupations climatiques, les Sciences de la Terre se sont élargies vers des domaines environnementaux tels que l'étude des paléo-climats et des effets des changements climatiques.

La localisation de l'Université de La Réunion sur une île volcanique active fréquemment balayée par des phénomènes atmosphériques majeurs, a motivé le Département des Sciences de la Terre à proposer un contenu d’enseignements visant à étudier l'ensemble de la Terre, depuis ses enveloppes internes jusqu'à son atmosphère.

Dans la mention Sciences de la Terre, les années de L1 et L2 offrent une formation généraliste qui permet aux étudiants d'acquérir une large connaissance en géologie : tectonique, géodynamique, sédimentologie, magmatologie, métamorphisme, géophysique, géochimie, paléontologie.

L'année de L3 initie une spécialisation orientée vers les disciplines du Master « Ressources Naturelles des Environnements Tropicaux » (RNET) de l’Université de La Réunion : ressource en eau, risque naturel volcanique et cyclonique, télédétection. Outre les disciplines classiques, l'enseignement de L3 aborde les thématiques de la volcanologie, de l'hydrogéologie et de la météorologie – physique atmosphérique. La synthèse des enseignements de Sciences de la Terre est naturellement faîte lors du stage de terrain pendant lequel chaque étudiant observe des roches et processus géologiques abordés en cours.

Tout au long de la licence de Sciences de la Terre, l'enseignement s'articule autour de cours magistraux, de travaux dirigés et de travaux pratiques. Parallèlement à cet enseignement obligatoire, les étudiants peuvent également prendre part aux missions effectuées par les enseignants-chercheurs sur le Piton de la Fournaise ou sur le Piton des Neiges. L'apprentissage de la mesure géophysique et/ou géodésique in situ est une opportunité unique rendue possible grâce à la situation exceptionnelle de l'Université de La Réunion sur le deuxième volcan le plus actif au monde.

A l’obtention de leur licence de Sciences de la Terre, les étudiants peuvent intégrer le Master RNET au sein duquel ils se spécialiseront dans les domaines de l'hydrogéologie (spécialité Transferts sol et aquifère co-habilitée avec l'Université d'Avignon), des ressources et risques naturels (spécialité co-habilitée avec le Master de Sciences de la Terre de l’Université Denis Diderot Paris VII). Les différents stages de recherche se feront au sein de laboratoires de l'Université de La Réunion labellisés par le CNRS : le Laboratoire GéoSciences – Institut de Physique du Globe de Paris et le Laboratoire de l'Atmosphère et des Cyclones de La Réunion.

NOTRE TERRE, UN SYSTEME DYNAMIQUE

Formation pluridisciplinaire pour l’étude de la Terre dans son ensemble :

Approche de la Géosphère et notions de tous les domaines des géosciences (Sciences de la Terre, Sciences de l’Atmosphère, …) en relation avec les écosystèmes.

Des métiers d’avenir ouverts au monde de l’environnement

  • Technicien géologue / hydrogéologue
  • Technicien gestionnaire d’espaces naturels protégés
  • Technicien en cartographie
  • Technicien en météorologie
  • Conseiller en aménagement / environnement
  • Professeur des écoles
  • Professeur des lycées

 Des compétences, des qualités humaines et d’organisation

  Compétences disciplinaires :

  • capacité d’apprécier l’organisation des enveloppes internes (Sciences de la Terre) et des enveloppes externes (Atmosphère)
  • capacité de travailler sur les différents niveaux d’intégration de la géosphère et d’appréhender sa géodynamique
  • maîtrise de techniques en géologie, cartographie, géophysique…

Compétences scientifiques générales :

  • capacité de conduire une expérimentation
  • capacité d’utilisation de logiciels scientifiques (acquisition, analyse de données…)
  • utilisation d’outils théoriques et pratiques (statistiques, informatique…)

Compétences relationnelles :

  • esprit critique, scientifique et structuré ;
  • capacité de rédaction et de présentation de rapport;
  • capacité de travail en équipe

Des possibilités de devenir cadre superieur

  • Masters de Géosciences, Masters en environnement
  • Masters, Ecoles d’Ingénieur

Accès pour une réussite

  • L1 : Baccalauréat scientifique S, STI 
  • L2 : L1, BTS, DUT, Prépa
  • L3 : Accès direct L2 Géosciences ou équivalence, par validation des études et acquis professionnels pour les BTS, DUT (avec mention) et autres licences

Sciences de la Terre

MENTION SCIENCES DE LA TERRE

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.

Éléments de cadrage national

La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.

Il est attendu des candidats en licence Mention Sciences de la Terre :

Disposer de compétences scientifiques
Cette mention implique, en effet, d’avoir une capacité à analyser, poser une problématique et mener un raisonnement, une capacité d’abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées.

Disposer de compétences en communication
Cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l’écrire et à la parler à un niveau B.

Disposer de compétences méthodologiques et comportementales
Cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s’organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s’y tenir dans la durée.

Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le lycéen doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale.

En outre :

  • Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées.

  • Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée.

    Une très bonne maîtrise des compétences attendues en Sciences de la vie et de la Terre à la fin de la classe de terminale est préconisée.
    Une bonne maîtrise des compétences expérimentales attendues en Sciences de la vie et de la Terre à la fin de la classe de terminale est préconisée.

    Une bonne maîtrise des compétences attendues en Physique-Chimie à la fin de la classe de terminale est préconisée en fonction du portail auquel appartient la mention.

Consulter le cadre national des attendus Licences de Sciences et Technologies

Année universitaire 2019-2020

Responsable de mention :
Jean-Lambert JOIN


Directeur-trice-s des études de la Licence 1ère année :

Directeur des études de la Licence 2ème année des Sciences de la Terre :
Vincent FAMIN

Directeur des études de la Licence 3ème année des Sciences de la Terre :
Fabrice FONTAINE