ÉCOACOUSTIQUES
 et conservation des milieux naturels


à la Faculté des Sciences et Technologies

La Faculté des Sciences et Technologies souhaite promouvoir les Sciences et Technologies, avec pour objectif de développer le goût des sciences auprès du jeune public et des principaux acteurs de La Réunion.

 

©Photographie, Eric Folcher/IRD

"Les récifs coralliens sont l’écosystème marin le plus complexe, mais aussi le plus menacé par les perturbations croissantes liées aux activités anthropiques. Leur conser-vation représente un véritable défi. Alors que le maintien des récifs au plus proche de leurs configurations et dynamiques actuelles doit être privilégié, nous devons également nous préparer à une évolution rapide de leur fonctionnement et adapter réseaux et outils de suivis à cette nouvelle situation. Des avancées technologiques récentes ont permis l’émergence d’outils innovants qui pourraient permettre à court terme d’augmenter considérablement la résolution spatiotemporelle des suivis. Parmi eux, l’acoustique passive est en plein essor. " Simon Elise, 2019

Simon Elise, a soutenu publiquement sa thèse le 19 décembre 2019, Développement d’indices écoacoustiques pour caractériser et suivre l’état et le fonctionnement des écosystèmes coralliens, Thèse de doctorat en Ecologie Marine UMR ENTROPIE – NORTEKMED S.A.S.

http://umr-entropie.ird.nc/index.php/home/actualites/actualites/avis-de-soutenance-de-these-s-elise-developpement-dindices-ecoacoustiques-pour-caracteriser-et-suivre-letat-et-le-fonctionnement

 

 

 

 

Pr. Jessica Meeuwig – Centre for Marine Futures, University of Western Australia, Perth

Jessica Meeuwig est écologue marin et Directrice du Centre des Avenirs Marins. Ses recherches se focalisent sur l'écologie des assemblages de requins et de poissons, des écosystèmes coralliens et pélagiques, et sur la manière dont leur statut reflète les impacts anthropiques et les réponses à des actions de gestion. La vision de son laboratoire repose sur une approche multidisciplinaire de la conservation marine centrée sur un répertoire varié de techniques de terrain et d'analyse, allant des systèmes vidéo sous-marins distants appâtés (BRUV) au marquage acoustique et satellite, aux analyses trophiques, aux études comportementales et à la construction de modèles prédictifs. Leur champ d'action est international, avec des programmes en cours en Australie, dans l'archipel des Chagos et en Nouvelle-Calédonie.

 

 

Dr Jérôme Sueur – ISYEB, Museum National d’Histoire Naturelle, Paris

Jérôme Sueur est enseignant-chercheur au Muséum national d'Histoire naturelle. Il dédie sa recherche au suivi et à la compréhension de la biodiversité par l'acoustique. Il développe et applique des techniques d'enregistrement et d'analyse des sons qui permettent d'estimer la diversité acoustique d'un écosystème. Il dirige le projet de recherche EAR (http://ear.cnrs.fr/) qui a pour principal objectif de suivre les effets des changements climatiques sur les populations, les communautés et les paysages sonores.