LE MOT DU DOYEN | 2017-2018

Cher.e étudiant.e,


Nos sociétés vivent un temps de révolution qui est à la fois exaltant et inquiétant. Le mouvement dans lequel le monde s’est inscrit est accéléré.
Dès aujourd’hui, nous devons répondre à de nombreux défis dans le respect des valeurs humaines, éthiques et de solidarité.
Le challenge est complexe car il consiste à réinventer : réinventer nos quotidiens, réinventer nos sociétés, réinventer notre monde.
Pour investir dans ce projet, certes ambitieux mais néanmoins à notre portée, il faut être actifs, créatifs et novateurs.
Pour choisir cette voie, celle de la progression sociale, l’éducation sous toutes ses formes est depuis longtemps considérée comme le principal levier. L’éducation transforme nos pays et métamorphose les gens.
C’est cette vision de l’éducation que nous cultivons au sein de la Faculté des Sciences et Technologies.
Dans la circonstance, l’objectif principal des personnels de la faculté est de transmettre des savoirs et des savoir-faire et des passions.
En effet, face aux défis de notre société et de notre territoire, notre ambition est de former des étudiants aptes à répondre aux défis de leur temps, dans les domaines des sciences fondamentales et technologiques.
Au demeurant, s’investir dans les sciences, c’est s’engager dans l’avenir de chacun.
Être fidèle à cet engagement, c’est vous inscrire tout à la fois dans le mouvement, celui du changement et répondre à une promesse, celui du progrès humain. C’est aussi vivre vos années d’insouciance créatrice, de révélation à soi. Ces années-là, elles sont fondatrices.
Je vous souhaite d’être pleinement conscient de vos qualités, de rêver, d’entreprendre et d’oser l’espérance, surtout la plus improbable.
Du travail, de la curiosité et de l’énergie vous seront nécessaires. Ils seront le gage de votre réussite et de notre succès.
Vous êtes ces piliers de nos sociétés nouvelles en pleine mutation et dès lors votre rôle est crucial pour relever ce défi ô combien exaltant !


« Le petit prince s'assit sur une pierre et leva les yeux vers le ciel : Je me demande, dit-il, si les étoiles sont éclairées afin
que chacun puisse un jour retrouver la sienne ».


Je vous souhaite de trouver votre étoile et d’entretenir votre flamme pour réinventer le Monde.


Pr Brigitte Grondin-Pérez
Doyen de la Faculté

Septembre 2017